FRANCK AVITABILE

 
 



voilà Franck Avitabile, pianiste et compositeur à la démarche très personnelle, ayant totalement assimilé le langage du jazz contemporain et du jazz de toujours. Je garantis qu'on en entendra parler."

Martial Solal


Le pianiste est lumineux. Toucher, phrasé, puissance rythmique... Encore vert par-ci, par là : la main gauche peut gagner en précision. Les ballades ne sont pas tout à fait son jardin. Mais l'aisance est déjà bien au-dela de la technique. Pascal Anquetil a raison, dans son commentaire de pochette : ce garçon a de la musique en lui. Une musique traversée d'effluves de Martial Solal et Bill Evans (donc de Bud Powell). Révélé en décembre 1996 par le premier prix du concours de piano jazz de la ville de Vanves, Franck Avitabile a enregistré ce disque au CNSM de Paris dont il est issu (après être passé par le conservatoire de Lyon et le collectif Mu à Mâcon). Une fluidité exceptionnelle ("Lumières" et d'une façon générale tous les tempos rapides) et la capacité de ses doigts à faire chanter les mélodies mériteraient de patienter encore pour que ses talents de compositeur soient au diapason. On pense aux premières apparitions de Laurent de Wilde, au jeune Brad Mehldau (sans le tragique)... Bref, il faut prendre date de l'apparition d'un bientôt grand pianiste. Pour l'instant, admirablement accompagné par la contrebasse de Louis Petrucciani, que l'on a rarement entendue aussi sensuelle, et par le drumming (sagement) attentif de Thomas Grimmonprez, Franck Avitabile nous donne beaucoup à espérer.

Alex Dutilh


L’un des plus doués parmi les plus doués,

produit par

Les Vents de Vanves

direction artistique

  1. Franck Avitabile


Cet album

  1. a été enregistré dans les conditions du direct et n’a fait l’objet d’aucun montage


Titres :

  1. So Sorry Please

  2. La Valse de Laurence

  3. Greenwich Village

  4. Training

  5. Round' Midnight

  6. Trois Gros

  7. Carnival

  8. Le joueur de piano

  9. Eloi

  10. Lumières

  11. Kenny

  12. Solalerie

  13. Morlok

  14. Tempus Fugit

  15. Les 13 mercenaires


 

Lumières

Sortie : Avril 1997 (LVV 9703)


"Ce qui frappe, à l'écoute de ce disque, c'est la maturité des compositions et du jeu du pianiste, pourtant très jeune lors de l'enregistrement. Chaque composition est d'une grande musicalité, très mélodique, et possède tout du standard. Le jeu d'Avitabile est pur, lyrique, à l'image d'un grand pianiste disparu il y a quelques temps, Michel Petrucciani."

Olivier Masson, Centraljazz.com


"Avitabile a de la musique en lui. Cela ne s'entend pas tous les jours"

Pascal Anquetil, Jazzman


"Le pianiste est lumineux. Toucher, phrasé, puissance rythmique... Il faut prendre date de l'apparition d'un bientôt grand pianiste. Franck Avitabile nous donne beaucoup à espérer. "

Alex Dutilh, Jazzman


"Le Jazz lumineux d'Avitabile : Rivalisant d'intelligence et de finesse, dans cet opus, Franck Avitabile explore des thèmes personnels et des standards (Monk, Petrucciani) sur lesquels il se livre à de savantes et subtiles variations mélodiques."

Frédéric Brucker, Le Progrès


"Un toucher généreux, une belle sensibilité, de la poésie, une aisance remarquable, un swing pertinent font que ce garçon devrait d'ici peu sortir de l'anonymat. Dépêchez-vous, cadeau somptueux pour les fêtes."

Jazz Notes













conception graphique : Armelle Gauthier 1997

 
 
LIMITED EDITION